• Images

    • Album : Les affrontements du 20 au 21 mai
      <b>624_341_85df9c81f379b50c4d376792a0fc6578-1369041271</b> <br />
  • Catégories

  • Visiteurs en ligne

Plus de 100 cas de cholera enregistrés à Uvira en une semaine

Posté par HERI BITAMALA le 29 mars 2014

Plus de 100 cas de cholera dont deux décès ont été enregistrés depuis le début de cette semaine dans la zone de santé d’Uvira au Sud-Kivu. Cette annonce de l’administrateur de ce territoire rendue publique le jeudi 27 mars fait suite à la lettre que lui adressée le médecin chef de zone de santé au sujet des personnes atteintes de cette maladie enregistrées au centre de traitement de choléra d’Uvira.

Le chargé de l’hygiène, eau et assainissement de cette zone de santé affirme que la consommation de l’eau des rivières et du Lac Tanganyika est la cause de ce nombre élevé de malades de choléra à Uvira.

Cette zone connaît des difficultés pour s’approvisionner en eau potable depuis plus d’une semaine.
Les fréquentes coupures d’eau sont occasionnées par le manque du courant électrique fourni par la SNEL, affirme une source du service technique de la Regideso.

Pour tenter d’endiguer la propagation du choléra, affirme le chargé d’hygiène, eau et assainissement de la zone de santé d’Uvira, des équipes de volontaires sont à pied d’œuvre pour désinfecter l’eau à l’aide du chlore avec l’appui d’OXFAM et du CIRC.

Pour sa part, l’administrateur du territoire d’Uvira invite les habitants de ce coin du Sud-Kivu à respecter les règles d’hygiène pour éviter la propagation de la maladie. Il les appelle également à transférer tout cas suspect au centre de traitement du choléra.

Radio Okapi

Publié dans Actualités, Santé, Sud-Kivu | Pas de Commentaire »

Les FARDC tuents 4 rebelles FNL à Kiliba

Posté par HERI BITAMALA le 26 mars 2014

Quatre rebelles burundais du Front national de libération (FNL) ont été tués et un autre capturé avec une arme du type revolver mardi 25 mars lors des patrouilles menées par les FARDC dans le territoire d’Uvira au Sud-Kivu. Selon le commandant du 1011e régiment FARDC, il s’agissait de «simples patrouilles» effectuées dans les villages surplombant Kiliba, dans le groupement de Muhungu. Cette opération visait à sécuriser les champs des populations qui sont souvent victimes des pillages des rebelles burundais.

Plusieurs hectares des champs de manioc, de patates douces et autres produits ont été pillés prématurément par les FNL dans les villages de Kamira, Katwenge, Butambara et Kiyanda.

Selon la société civile à Kiliba, ce pillage des produits champêtres et du petit bétail entraine la famine dans plusieurs villages qui ravitaillaient cette cité et le marché de Runingu. Ces vols des produits des champs s’effectuent à chaque passage des rebelles burundais.

Les paysans ont profité des patrouilles des FARDC lundi pour dénoncer tous les sanctuaires de ces rebelles burundais. Ces derniers ont pris fuite, selon ces habitants, vers les montagnes de Kasenya et Kiriama, leur base arrière.

Selon les notables locaux, les activités champêtres ont été paralysées suite à cette opération militaire. Celle-ci, selon les mêmes sources, serait menée conjointement par les FARDC et les forces burundaises basées au secteur 6 à Kiliba.

De son côté, le commandant FARDC du 1011e régiment, le colonel Innocent Habarugira, a nié toute implication des unités de l’armée burundaise dans ces «patrouilles de combats.»

Il affirme toutefois que ces rebelles burundais ont réussi à franchir la frontière de la Ruzizi la nuit dernière avant de se diriger vers les montagnes de Kiliba où ils continuent à être pourchassés.

La République démocratique du Congo et le Burundi ont renouvelé en décembre dernier leur engagement à neutraliser les forces négatives dont les rebelles des Forces nationales pour la libération du Burundi (FNL) qui font des incursions en RDC. La signature est intervenue en marge d’une réunion tripartite entre ces deux pays et le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

Publié dans Actualités, Sud-Kivu | Pas de Commentaire »

Des miliciens ont attaqué le vendredi 31 mai le village de Katuro dans le territoire de Kalehe

Posté par HERI BITAMALA le 3 juin 2013

Des miliciens ont attaqué le vendredi 31 mai le village de Katuro dans le territoire de Kalehe (Sud-Kivu). La société civile locale qui attribue l’attaque aux Maï-Maï Nyatura fait état de trois personnes tuées. Mais l’administrateur du territoire parle plutôt d’un conflit entre deux communautés et ne confirme pas ce bilan.

Des sources de la société civile indiquent que les miliciens ont attaqué le village dans la nuit. Ils ont incendié plusieurs maisons, tuant trois personnes.
Lire la suite… »

Publié dans FARDC, Groupes armés, Maï-Maï, Nyatura, RDC, Sud-Kivu | Pas de Commentaire »

Sud-Kivu : deux milices s’engagent à ne plus attaquer les FARDC à Shabunda

Posté par HERI BITAMALA le 1 juin 2013

La situation sécuritaire s’est globalement améliorée dans le territoire de Shabunda, au Sud-Kivu. Le Conseil de sécurité de ce territoire et la société civile locale, sous la supervision d’Ocha (Bureau de coordination des affaires humanitaires) ont fait ce constat lors d’une réunion tenue, jeudi 30 mai, à Shabunda-centre.

Ces derniers se réjouissent que les groupes armés aient enlevé des barrières autrefois  érigées dans les chefferies de Wakabango I et Bakisi.

Des sources sur place à Shabunda affirment que les miliciens Raïa Mutomboki et les Maï Maï Yakutumba n’attaquent plus les positions des Forces armées de la RDC (FARDC). Suite sur la Radio Okapi

Publié dans FARDC, Groupes armés, RDC, Sud-Kivu | Pas de Commentaire »

 

Ermenonville La Grande |
veggiepride2013 |
Fiber-optics' Home - F... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Web Bookmarks
| Online Media
| économie politique société